Méditation du 23 Mars 2014

Redécouvrir l’élémentaire corporel de son corps

C’est TANIS HALLIWELL qui en parle dans son ouvrage « UN ETE AVEC LES LEPRECHAUNS ».

Elle le décrit alors qu’elle était en médiation de la façon suivante ( chap. 16, page 116) :
« Tout à coup je fus frappée par la découverte que mon corps abritait un autre être qui n’était pas moi. Ce n’était pas non plus une autre entité séparée. C’était plutôt comme si mon esprit et ma conscience étaient distincts d’une autre conscience connectée à mon corps physique. »

L’élémentaire corporel de Tanis lui dit pour se présenter et définir le rôle qu’il joue pour elle :
« je suis avec toi depuis ta toute première incarnation en tant qu’être humain et tu ne sais pas qui je suis, constata-t-il en colère. Je suis l’architecte qui construit ton corps à chaque vie et qui incorpore toutes les forces et les blessures acquises pendant chaque vie. Je demeure dans ton corps, veillant à ce que tout fonctionne jusqu’à ce que tu meures. Ce n’est qu’à ce moment-là, dit-il, s’arrêtant pour reprendre son souffle, que je peux me reposer avant qu’arrive le moment de ton incarnation suivante. »(p118)

Il lui dit encore :
« je t’ai souvent entendue dire que les humains sont comme des dieux en formation et tu as parfaitement raison ; c’est vrai, mais vous ne pouvez pas devenir des créateurs sans notre coopération totale. Les élémentaires corporels construisent ce que les êtres humains imaginent. Si les humains pensent ou sentent quelque chose, c’est notre travail d’en imprimer le souvenir dans leurs cellules. Les humains décident de ce que nous devons imprimer. Si vous ne maîtrisez pas vos émotions négatives telles que la colère, l’avarice, le désir, la gloutonnerie ou la peur, alors c’est cela que nous allons imprimer. Nous sommes des scribes et des architectes pour votre corps. »(p.119).
Alors qu’elle méditait dans le but de d’affronter ses formes-pensées négatives pour les dissoudre, il lui explique qu « elle prend maintenant (par l’exercice présent de sa méditation) la responsabilité de tout ce qu’elle a crée depuis toujours ; qu’ « elle est entrain de découvrir et d’effacer les pensées et les mémoires négatives de sa vie présente et de toutes les précédentes » et qu’ « il l’assiste dans ce processus puisque son travail consiste à exécuter ses ordres . »(page 120) .


Comment travailler avec lui ? (ce que nous allons faire aujourd’hui)

  1. Il est possible de lui demander de reprogrammer certaines parties ou systèmes de nos corps (physique, émotionnel, mental et spirituel) qui sont en déséquilibre.
    Reconnaissons-le comme tel et travaillons en conscience avec lui pour une auto-guérison, pour être de plus en plus aligné avec notre divinité et savoir intuitivement ce qui doit être réaligné en nous.
  2. Rendre la santé à notre chère planète
    Ce que nous visualisons se produit dans les éthers.
    « Les humains ignorent complètement que chaque pensée qu’ils ont laisse une trace dans les éthers. Plus la pensée est forte, plus forte est la trace laissée. Si les humains imaginaient de l’eau pure et des forêts saines et s’ils appelaient des êtres élémentaires dans ces endroits pour qu’ils apportent leur aide, ils pourraient rendre la santé à cette planète en un rien de temps. »(page 150)

Visualiser le paradis terrestre :

  • Air pur,
  • Eau pure,
  • Forêts saines, végétation abondante, beaucoup d’arbres
  • Profusion de fruits et de fleurs,
  • Animaux joyeux, sereins et respectés
  • Echanges harmonieux entre les peuples basés sur la fraternité, etc...

Résultat de la méditation :

En visualisant chacun le paradis sur terre et en étant conscients que nos pensées sont créatrices, nous avons permis aux élémentaires (fées, elfes, gnomes, lutins, devas, ondines,…) d’accomplir leur tâche avec encore plus d’efficacité. Comment cela s’est-il produit ?

Il s’est crée au centre de notre cercle un magnifique cœur de pissenlit , bien jaune –doré comme un soleil, où sont arrivés des centaines et des centaines de petits êtres ailés (comme la fée clochette). Ils se sont chacun munis d’une dose de « nectar-énergie » pour ensuite s’envoler tous ensemble vers tous les endroits de la terre qui ont besoin de ce « nectar-guérisson » et en particulier les mers, océans, lacs, rivières, torrents, etc…(pour être dépolluer) et les sols (pour un bon nettoyage et une nouvelle fertilité).
Ils nous ont dit que le pissenlit est un puissant nettoyeur des sols de la terre et de nos corps physiques.